PHILOSOPHIE

De la physique classique à la physique quantique et la métaphysique,

la mémoire cellulaire, vers un nouveau paradigme. 

De Isaac Newton à René Descartes, l’esprit est dissocié du corps, avec l’idée que nous sommes séparés les uns des autres. Cette idée de séparation est l’un des fondements de notre société occidentale.

Newton avec la suprématie de la matière a décrit un univers très bien orchestré d’objets séparés fonctionnant dans l’espace et dans le temps selon des lois fixes. L’idée est que le corps humain est une machine, une machine bien agencée dont ses deux moteurs sont le cerveau et le cœur, et dont l’orchestre central est conduit par l’ADN.

 

La physique quantique, apporte une autre vision des choses et un complément d’information, notamment sur le fait que la science dite classique a écarté le concept d’énergie et de champs vibratoires comme source d’information dans notre biologie. Dans l’univers, tout est fait d’énergie, qu’elle soit invisible ou matérielle. Toutes les choses, les objets jusqu’à nos corps sont faits de champs d’énergies, en vibration constante. Ils semblent solides car nos sens ne détectent pas le mouvement vibratoire, c’est-à-dire le mouvement incessant des molécules.

En première année de collège, j’appris que tout était fait d’atomes. Or, qu’est ce qu’un atome ? : un noyau formé par d’autres particules encore plus petites les neutrons et les protons qui, eux sont formés par des particules encore plus petites les quartz, et autour de ce noyau tournent les électrons. Entre tous ces éléments, il n’y a que du vide à 99,9999%, autant dire que si toute matière est faite d’atomes et que ceux-ci, sont à plus de 99% constitués de vide, la matière est donc, avant tout, faite de vide. Dans cet espace, les électrons vont circuler, ce mouvement crée de l’énergie. Ce vide est énergie. Cette énergie que l’on trouve en toute chose et dans l’univers, est en constant mouvement et changement, elle agit de manière intelligente comme un organisme vivant.

En déprogrammation cellulaire, on travaille avec cette énergie qui est information et qui se manifeste en nous par les émotions, les pensées ou les sensations physiques. En cela on peut dire que c’est une approche holistique, c’est-à-dire qui prend en compte, le tout, la globalité de l’individu. Loin de tout communautarisme, la déprogrammation cellulaire est là pour aider à guérir émotionnellement, mentalement, spirituellement et répondre aux diverses souffrances et interrogations que tout individu est en droit de se poser.

C'est une technique capable de nous amener à la compréhension et connaissance de nous, pour nous rendre plus conscients, sains et autonomes. Les grands guérisseurs ont compris depuis plus de 4000 ans av. J.C que notre santé dépend en grande partie de la qualité de l’énergie qui circule en nous. La médecine chinoise le nomme « CHI » ou « Qi », en médecine ayurvédique en Inde on la nomme « Prana ».

Peu d’expériences humaines sont aussi universelles que la douleur ou la maladie. Pour cela j’ai voulu travailler avec une technique universelle, qui ne demande d’autre outil que le corps. 

En tant qu’être humain, nous avons pour habitude de percevoir les choses de manière à ce qu’elles se conforment à nos croyances. C’est pourquoi la déprogrammation cellulaire est une thérapie qui passe avant tout par l’expérimentation de sa propre réalité, sans avoir besoin de croire ou d’être d’accord avec qui que se soit.
 

 

Cabinet à Levallois :

117 rue Aristide Briand 92300 Levallois-Perret

Skype : carolina orozco

Mail : contactcarolinao@gmail.com

TEL : +33 (0)6 26 65 66 00

Los que no viven en Francia, me pueden contactar por mail o por WhatsApp al

00 33 6 26 65 66 00

Siret : 51123588900025